« Depuis qu’il a commencé les sessions de harpe thérapeutique, il y a 18 mois, nous célébrons son progrès. À 25 mois, il ne parlait pas, le contact visuel était minimal, et il avait des problèmes d’attention… Maintenant, il danse, chante et nous demande de chanter certaines chansons avec lui…il écoute beaucoup mieux et peut exprimer ce qu’il veut et ce dont il a besoin… »  — CD, Moncton


« S. est un enfant autiste de six ans. Mais S. est bien plus que son autisme. C’est un petit garçon qui, comme tous les autres, essaie de trouver sa place en ce monde. Il a la chance de pouvoir apprécier la musique. La musique touche son cœur, son intelligence, son esprit, son âme. S. suit des sessions de harpe thérapeutique avec Laurence depuis 3 ans. Une des définitions de "thérapie" dit que c’est une série d’actions qui a pour objectifs d’améliorer la santé et le bien-être. Les sessions de harpe thérapeutique font exactement cela. Différents éléments de musique sont utilisés pour améliorer la santé et le bien-être. Mais c’est encore plus que cela.

La musique a permis à S. de simplement être – de vivre le moment présent intensément. Il n’a pas besoin d’accomplir quelque chose ou de travailler fort ou d’apprendre de nouvelles compétences ou de maîtriser des compétences sur lesquelles il s’applique depuis des mois – c’est son moment d’être tout simplement et d’avoir du plaisir. Cela a permis à S. d’avoir plus confiance et d’avoir plus d’estime de soi. Il peut se concentrer beaucoup plus et est conscient de son environnement. Mais bien plus important encore, les sessions de harpe thérapeutique lui ont donné l’occasion d’entrer dans une relation affectueuse avec une autre personne.

La musique est devenu pour S. un outil qui lui a permis de créer des liens avec une personne adulte et avec un autre enfant de son âge. Il a appris à exprimer son amour et son affection. Grâce aux sessions de harpe thérapeutique, S. est devenu l’enfant affectueux que j’avais espéré retrouver. En tant que parent, que puis-je demander de plus ? » — MS, Moncton


« Je suis venue consulter Laurence Marie puisque j’avais des problèmes d’insomnie et un petit mal dans le bas du dos. Après quelques sessions j’ai commencé à voir une amélioration à ma situation. De plus, l’heure durant laquelle je suis allongée sur la table afin d ‘écouter la belle mélodie de la harpe me relaxe énormément. C’est comme si je flotte sur un nuage. Je peux dire maintenant, après 4 mois que je n’ai plus mal au dos et que je dors bien. Merci! »  — MM, 2012


« À l’âge de 11 ans, mon fils ne parlait pas. Les sessions de harpe thérapeutique, non seulement l'ont aidé au niveau du langage, mais lui ont aussi donné confiance en lui. Merci d'avoir trouvé la voix de mon fils. Qu'aurait-il fait sans vous? » — CD, Moncton


« Je continue de ne pas avoir de psoriasis, première fois depuis 15 ans! » — CB, 2013


« Mon fils a des besoins spéciaux. J’essayais de trouver une activité qu’il aimerait et un professeur qui l’apprécierait tel qu’il est. Les sessions de harpe thérapeutique avec Laurence Marie ont permis à mon fils d’apprendre à communiquer par le biais d’activités musicales.

Le sourire chaleureux et la nature douce de Laurence m’ont rassuré et mon fils a été en mesure de développer une relation intime avec elle. M. a fait de gros progrès durant cette année et les sessions avec Laurence sont le point culminant de chaque semaine pour M. » — KM, Moncton


« Notre fils a 9 ans et a le syndrome d’Asperger. Quand on lui demande pourquoi il aime ses sessions de musique thérapeutique, il répond : « J’aime faire des activités avec Laurence et j’aime l’écouter jouer la harpe ». Notre fils a des problèmes de motricité fine et a beaucoup de difficulté à se détendre. Par le biais de techniques thérapeutiques musicales Laurence a réussi à l’amener à se détendre. Elle l’aide à développer sa motricité fine en lui faisant jouer la harpe, écrire de la musique et faire de l’artisanat musical. Sa motricité fine s’est améliorée, il a plus de force dans les mains et son écriture s’est améliorée. Laurence nous accueille toujours avec le sourire, on voit qu’elle aime beaucoup son travail. Nous sommes heureux de voir notre fils continuer ses sessions de musique thérapeutique avec Laurence. » — DR,  Moncton


Global National News Story

Histoires de Réussite

De temps à autres, on me demande d’écrire des articles pour la revue : The Harp Therapy Journal. Je veux les partager avec vous afin que vous puissiez mieux comprendre ce qu’est la harpe-thérapie et ce qu’elle peut vous apporter.

Ces articles n’ont pas été traduits, ils vous sont donc présentés en version originale.

Les enfants canadiens ayant des défis neurologiques ont maintenant accès à la harpe-thérapie.

Dans cet article, je relate le parcours de deux de mes premiers clients : R. un jeune garçon de 11 ans qui a une paralysie cérébrale et E. un enfant autiste de 9 ans…

 

Ma présentation sur la HTVA éclaire les conseillers et conseillères

J’avais été invitée à présenter la harpe-thérapie vibroacoustique en juin 2007 aux membres de l’association canadienne des conseillers et des conseillères scolaires. Je relate ici les résultats des mini-sessions que les participants ont reçus…en lire plus

 

Le cheminement musical d’un enfant

Je travaille depuis 2004 avec des enfants à besoins spéciaux en tant que harpe-thérapeute. Dans cet article, je relate le parcours d’un enfant en particulier, S. qui est autiste…en lire plus


« Le but ultime de la musique est de connecter notre âme à sa Nature Divine et non de nous divertir.  » — Pythagore (569-475 BC)